Péache

Bonjour ! 

Je suis Péache. J’ai 16 ans. C’est récemment que je me suis vraiment intéressée aux livres : suite à un travail de lecture que j’ai cru obligatoire, je me suis mise à lire et dorénavant personne ne pourra m’arrêter !

Je me suis découvert un engouement pour les romans ancrés dans le réel qui dénoncent les injustices sociales et tout autre forme de violence. Les ouvrages sur l’histoire d’une personne existante ou ayant existé m’intéressent beaucoup. Mes thèmes préférés sont la mort, la folie et le suicide. Pas très joyeux, je sais, mais enfin tout dépend du point de vue.

Péache, 2022

J’écris depuis l’âge de 6 ans grâce à mon frère que j’ai toujours vu inventer des histoires. J’ai donc commencé à écrire des livres sur les animaux parce qu’à l’époque je n’adorais que ça. Avec le temps, mes goûts se sont élargis et maintenant l’Homme est au centre de mes intérêts. À 10 ans, j’ai commencé à écrire de tristes poèmes dans le but de m’émanciper intérieurement car plusieurs évènements étaient survenus dans ma vie.

Je trouve à l’écriture beaucoup de liberté mais il faut être rigoureux et régulier car on apprend sans cesse de nouveaux mots. Il faut aussi trouver un équilibre entre la volonté de plaire aux lecteurs et être soi-même. Est-ce vraiment de la liberté finalement ?

Je souhaite devenir anthropologue,  c’est l’étude de l’Homme. « L’Homme et ses actions ». Le sujet m’intrigue.

J’aime aussi…  enfin j’adore… les arts martiaux. Je pratique le full-contact depuis mes 8 ans et je multiplie mes efforts pour avoir enfin la ceinture marron, soit la dernière avant la noire. J’aime les films de combat comme ceux de Bruce Lee et le duo de Kill Bill où Uma Thurman est le personnage principal.

Le Rubik’s Cube me plaît beaucoup aussi. 

Péache

Péache, juin 2023

Le premier récit de Péache, Mes mains pour les tiennes, est sorti en juin 2022. Une révélation. En juin 2023, elle publie Carreau sifflant, dans lequel sa phénoménale puissance d’écriture guide le lecteur à travers les méandres de l’âme humaine.